10 types de Rookies que vous avez pu croiser un jour ( ou bien être… ).

10 types de Rookie

Mettre tous les Rookies dans le même sac n’est pas gênant mais cela manque de clarté. Des Rookies, il en existe des millions et il continuera d’en exister pendant des siècles et des siècles je l’espère. Cependant, pour aider les ethnologues, nous avons décidé de dresser le portrait de différents type de Rookies et je suis sûr que vous réussirez à vous reconnaître à travers l’un d’eux.

Bien évidemment je ne suis pas en train de dire que vous l’êtes toujours mais je sais qu’au plus profond de vous, il reste les miettes d’un Rookie, d’une bêtise faite à un moment précis et qui vous redonne le sourire encore aujourd’hui.Et n’oubliez pas : “On est tous le Rookie de quelqu’un, alors autant en rire”.

LE DÉMÉNAGEUR

On peut très largement dire que Yann mon accolyte sur Les Rookies fait partie de cette trempe. Parti rejoindre les plages de Deauville avec la moitié de son appartement sur le dos, je pense qu’il se souvient encore de chaque coup de pédale, de chaque objet inutile qu’il avait pu mettre dans son sac avec toujours cette même punchline : “ On sait jamais ça peut servir”.
En général, le Déménageur n’opère qu’une fois et retient la leçon pour les prochains trip. Malheureusement certains passent directement en mode “’Agathois”… Les frontières sont tellement fines.

L’AGATHOIS (ou personne du Cap d’Agde)

Un phénomène. C’est le bikepacker qui est toujours fier de crier qu’il part “ avec sa b*** et son couteau” et qui très vite, comprend qu’il aurait peut-être dû prendre un truc en plus. Du coup, les copains lui prêtent ceci puis cela et il termine le voyage à pédaler le nez dans le guidon en s’excusant tous les 200m. Mais on ne peut pas lui en vouloir, ce minimaliste se montre toujours de bonne volonté et peut vite devenir le Mac Gyver de la bande. “Je vais lécher de la sève, ça me fera un peu de sucre dans le sang”

LE COW-BOY

Je vais être tout à fait franc, c’est 200% mon cas. Le Cow-boy c’est tout d’abord le mec qui se dit que les cuissards et toutes ces conneries c’est pour les “poseurs”. Alors il décide de prendre son bon vieux jean et de partir rouler des heures et des heures comme si de rien n’était. C’est à ce moment précis qu’arrive le phénomène du Cow-boy. Après avoir arpenté les territoires, ce Rookie rentre dans le village et se gare devant le saloon. Sa démarche est catastrophique, et ses parties intimes semblent avoir triplé de volumes. Il est trop tard, le cow-boy a beau rêver à l’idée d’une selle rembourrée ou d’un cuissard triple épaisseur, il devra remonter en selle pour rentrer chez lui. Un moment douloureux pour tout le monde.

LE SHORTCUTTER

Avoir les yeux plus gros que le ventre, voilà ce qui pourrait résumer le Shortcutter.
Plein de bonnes volontés, il entreprend un biketrip incroyable de 370km pour la première sortie. L’itinéraire est prêt, le matos est là, tout roule ! Sauf qu’après 100km il se rend compte qu’il a mal au dos, qu’il ne sent plus ses cuisses et qu’il aurait mieux fait de commencer par plus petit. “Elle est où la gare la plus proche ?”.

LE ÉVELYNE DHÉLIAT

Ne vous cachez pas, on sait tous qu’on a déjà vécu cette situation. Une après-midi à rouler sans se poser de question, le cuissard bien ajusté, les lunettes vissées sur la tête bref le bonheur. Et puis il commence à y avoir des nuages, quelques gouttes, une averses ( “ ça va passer t’inquiète !” ), des trombes d’eaux, un orage, un déluge, un ouragan… Vous rentrez chez vous comme une éponge après 5 jours de vaisselle et on vous pose cette question qui ne mérite aucune réponse : “Tu n’avais pas regardé la météo ?”.

LE DENIVIOLÉ

Vous allez très vite comprendre comment cette expression est arrivée dans nos têtes. On a trop souvent entendu l’histoire d’un Rookie qui a ouvert son application d’itinéraire un matin et qui s’est dit qu’il irait en Chevreuse car sur Instagram c’est magnifique, ou bien qui allait traverser les Alpes car il a vu une vidéo sur vimeo qui rendait trop bien. Rien de tout cela n’est faux, mais le Rookie oublie qu’il doit regarder également les données de l’itinéraire et notamment le dénivelé positif. C’est alors qu’au pied d’un col, il entend les paroles mythiques de la comédie-musicale Roméo&Juliette : “Les rois du monde, vivent au sommet, ils ont la plus belle vue mais y’a un mais…. “

LE DENTISTE

On a tous connu un mec qui préférait mettre 5000€ dans son premier vélo. Gravel Prestige, Full Carbone, Rapha Edition limitée, casque aero avec finition or sur les languettes, lunettes Oakley avec vision nocturne et reconnaissance faciale. Et comme la paie vient de tomber, il se laisse tenter par un GPS écran 3D avec son dolby 5.1. Le plus rageant avec le dentiste c’est qu’il finit toujours par te dire “ Non mais je veux un truc pour voir si j’aime le vélo déjà…”. #NoTuches

LE GOURMET

Ne lui parlez pas d’Ovomaltine, de pâte-de-fruit, de fruits-secs, de barre-céréales ou autres… Non, le Gourmet c’est Entrée-Plat-Dessert avec couvert en argent et de quoi inviter tous les copains. Il part de chez lui la faim au ventre et préfère retirer des chambres-à-air de ses sacoches pour caler un 4quart pépère. Ce Rookie peut facilement sympathiser avec “Le Déménageur” même s’il arrive à minimiser le poids de ce qu’ils jugent indispensable, c’est-à-dire l’essentiel pour les autres.

LE POSEY

C’est le genre de Rookie qui est très motivé, très ambitieux sur la sortie a effectué mais qui va vous demander une pause toutes les 10min. Très intelligent, il trouvera toujours une bonne raison de s’arrêter, en prétextant un problème, une photo à faire, une douleur imaginaire ou simplement parce qu’il a vu un truc incroyable que vous avez soi-disant loupé. Ce Rookie peut facilement terminer un ride en pleine nuit ou bien vous proposer de faire une pause le temps d’attendre que le jour se lève.

LE GIROPHARE

C’est dur à admettre mais je peux très facilement me reconnaître dans ce portrait. Par une après-midi ensoleillée, il n’y a rien de mieux que de rouler kilomètres après kilomètres sans se soucier de rien. Sauf que le soir, quand on fait le bilan de la journée c’est dans une bassine de Biafine. Le bronzage du cycliste est une chose, mais le coup de soleil à vélo en est clairement une autre.

La liste ne s’arrête pas là bien évidemment mais on s’est dit que ce serait encore plus drôle de prendre vos recommandations. Quelle type de Rookie êtes-vous ? avez-vous été ? 😉

Véritable "Outdoor Enthusiast" comme ils disent si bien. 📷Photographe et passionné de micro-aventure, je découvre avec bonheur sur le tard le bikepacking et le monde du Gravel. 🚴🏻‍♂️

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *