Love Letter to Gravel Cycling

Au mois d’octobre dernier, L’UCI (les Saints patrons du cyclisme professionnel) ont fait une annonce qui n’a absolument surpris personne : le Gravel allait avoir sa propre compétition, ses mondiaux. De nombreux médias (dont nos amis de BikeCafé) ont déjà très bien parlé du sujet en pesant les avantages et les inconvénients, en se posant différentes questions sur l’impact que pourrait avoir cette décision sur l’avenir de cette pratique… Chez les Rookies, on s’attache assez facilement à un mantra qui marche pour presque n’importe quel sujet 😆 :

« Les avis c’est comme les trous du culs, tout le monde en a un »

Par contre ce qui nous a beaucoup plu, c’est cette lettre d’amour sous forme de film réalisé par Justin Balog et qui replace le Gravel non pas comme un levier commercial mais comme une pratique qui mélange liberté, nature et aventure. Nous avons tous notre propre manière de faire du Gravel, que ce soit sur un évènement, en ultra-distance ou bien simplement sur une aventure Bikepacking, le simple fait de sortir de chez soi et d’aller où bon nous semble, de rouler avec les copains ou en solitaire, de ne pas avoir de trace précise ou bien de relever un challenge insurmontable… La voilà la pure liberté.

Alors bravo pour ces 30min monsieur Balog, nous voilà regonflés à bloc et prêt à remonter en selle et pour ce qui est du reste, on se dit qu’il en faut pour tout le monde à vrai dire…

Véritable "Outdoor Enthusiast" comme ils disent si bien. 📷Photographe et passionné de micro-aventure, je découvre avec bonheur sur le tard le bikepacking et le monde du Gravel. 🚴🏻‍♂️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.