Interview de Sami Sauri : GP-1200 et conseils pour Rookies.

English translation : For all of you who don’t have the chance to speak our very accessible native language đŸ‡«đŸ‡· you can find the original interview in English on this link.

Sami Sauri

Si vous ĂȘtes de prĂšs ou de loin intĂ©ressĂ© par les voyages Ă  vĂ©lo, ou les vidĂ©os de vĂ©lo, vous avez probablement dĂ©jĂ  virtuellement croisĂ© le chemin de Sami Sauri : productrice et photographe espagnole, ses photos et vidĂ©os de cyclisme sont Ă  peu prĂšs partout sur internet.

Sami vient tout juste de publier son dernier film “GP-1200”, dans lequel elle suit l’ultra-cycliste Jack Thomson dans une aventure de 1200km parcourus Ă  vĂ©lo en 56 heures pour susciter une prise de conscience sur les maladies mentales, et pour rappeler que #itsoknottobeok.

Nous avons eu le plaisir d’Ă©changer avec Sami pour en savoir plus sur le projet, mais aussi pour recueillir de prĂ©cieux conseils pour nous, les Rookies.

Photo : Jack Thomson par Sami Sauri – GP-1200

Pour commencer : qui es-tu ?
Je suis Sami Sauri, je vis actuellement Ă  GĂ©rone, en Espagne. J’ai plusieures occupations : Je suis employĂ©e Ă  temps-plein par Komoot, en tant que Community Manager. Je travaille comme productrice pour diffĂ©rentes marques et athlĂštes. Et sur mon temps libre je filme et prends des photos.
Ah et ce n’est pas tout ! Je fais du vĂ©lo ! Beaucoup de vĂ©lo ! haha

Qu’est-ce qui t’as plu dans le cyclisme quand tu as commencĂ©, qui te plaĂźt toujours aujourd’hui ?
Ça, c’est facile : j’ai toujours considĂ©rĂ© le cyclisme comme un moyen d’exploration. Pas seulement pour explorer ma ville, l’endroit oĂč je vis et ses alentours, mais pour dĂ©couvrir le monde entier Ă  la seule force de mes jambes. C’est tout simplement l’Ă©chappatoire idĂ©al.

Que t’Ă©voque le mot “Rookies” ?
J’ai Ă©tĂ© et je suis encore une ‘rookie’. Je pense que chaque jour est une opportunitĂ© pour dĂ©couvrir quelque chose de nouveau. Donc en partant de ce principe, je me considĂšre comme une ‘rookie’ dans encore beaucoup de domaines.
Je me souviens de mon premier Red Hook Crit : je ne pouvais plus respirer (aussi un peu Ă  cause de ma fiĂšvre), mais c’Ă©tait teeeellement drĂŽle de me retrouver dans une telle souffrance. C’est un sacrĂ© souvenir de ‘rookie’ !

En parlant de cyclisme, quel est le conseil que tu aurais adoré recevoir plus tÎt ?
Peut-ĂȘtre que le cyclisme requiert parfois une certaine rigueur et une certaine discipline.

Quel est le meilleur conseil que tu n’aies jamais reçu ?
Si ta maison est propre et rangée, ta vie sera belle et ordonnée.

Photo : Jack Thomson par Sami Sauri – GP-1200

Parle-nous de ton film “GP-1200” :
En tant que femme productrice et rĂ©alisatrice dans le monde des sports d’aventure, j’ai entamĂ© l’annĂ©e derniĂšre l’un de mes projets le plus stimulant et gratifiant : un voyage extraordinaire avec mon bon ami et ultra-cycliste, Jack Thomson.
J’ai rencontrĂ© Jack pour la premiĂšre en 2019 Ă  GĂ©rone, oĂč il promouvait son premier film “The Grand Tours Everesting Project”. Ses plans audacieux et ambitieux ont Ă©veillĂ© mon esprit pour crĂ©er ce nouveau projet, GP-1200.
Jack est un vĂ©ritable porte-parole en ce qui concerne la santĂ© mentale, et tiens Ă  insister sur un message trĂšs fort par le biais de son aventure : #itsoktonotbeok. En alliant sa passion pour le cyclisme Ă  son absence absolue de limites, il est devenu le protagoniste parfait pour une aventure parfaite. DĂ©but-octobre 2019, nous sommes donc partis de GĂ©rone en Espagne, pour un voyage non-stop jusqu’Ă  Caramulo au Portugal.

Que représente ce projet pour toi ?
GP-1200 est mon premier documentaire que j’ai rĂ©alisĂ©, filmĂ©, Ă©ditĂ© et produit toute seule. Ce projet est important et stimulant pour moi, car c’Ă©tait un veritable challenge : le voyage en lui-mĂȘme, mais Ă©galement la post-production. Je suis Ă©galement fiĂšre du message que nous transmettons. Surtout en ces temps si particuliers.

Quels est ton meilleur et ton pire souvenir pendant le tournage ?
Le meilleur : quand nous avons traversé la frontiÚre portugaise.
Le pire : le manque de sommeil ! haha

Parle-nous de #itsoktonotbeok : est-ce que le mal-ĂȘtre et la dĂ©pression sont des choses courantes dans le cyclisme ?
C’est une question Ă  laquelle Jack rĂ©pondrait mieux que moi. Mais oui, j’y ai souvent Ă©tĂ© confrontĂ©e dans le monde du cyclisme. Je pense que beaucoup d’athlĂštes ressentent la mĂȘme chose, notamment Ă  cause de l’ascenseur Ă©motionnel que peut parfois provoquer le sport Ă  haut niveau.

Photo : Jack Thomson tape la micro-sieste, par Sami Sauri – GP-1200

Quels sont tes futurs projets ?
J’ai un nouveau projet pour Wahoo avec Jack sur lequel nous travaillons. Je vais Ă©galement terminer un superbe documentaire que j’ai rĂ©alisĂ© pour mon amie Hillary Allen. Et peut-ĂȘtre que quand le confinement sera terminĂ© je commencerais d’autres projets de films que j’ai en tĂȘte.

Si tu avais un conseil Ă  partager avec Les Rookies ?
Sois toi-mĂȘme et roule un max !

DĂ©couvrez “GP-1200”, rĂ©alisĂ© par Sami Sauri : 

Du bmx au fixie, en passant par le vélo de route, le velotaff et bien sûr le gravel et le bikepacking, une seule chose m'anime : photographier et partager mes aventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *