đź“„ Portraits de voleurs

portraits de voleurs rookies

Un message de plus sur notre messagerie mentionne un vélo arraché à son propriétaire, pas de rançon ni d’explications pour comprendre ce qu’il vient de se passer. Le vélo s’est volatilisé dans une rue pourtant si passante. La dure loi de la jungle diront certains, moi je pense qu’il s’agit du « seum » le plus puissant que l’on peut ressentir en sortant de chez soi un matin, juste après un bon bol de Froosties… Damn it.

J’ai commencé à vouloir comprendre qui se cachait derrière ce « voleur », quelles sont ses motivations, ses envies… Un message envoyé à Bernard de la Villiardière pour savoir s’il n’avait pas quelques idées en tête et me voici à fantasmer seul sur ces monstres assoiffés de pièces de vélo. N’ayez crainte, je suis conscient de la malédiction qui risque de tomber sur moi, car quiconque parle d’eux entraîne un retour de bâton incommensurable… Je suis prêt 🔥. Mon cœur et mon esprit accrochés à double tour à un poteau situé devant un commissariat avec un cadenas Kryptonite. Comment ça, ça ne les arrête pas ? Damn it bis.

L’HĂ©morroĂŻde

Classique du genre, il tient son surnom de son amour pour les selles. Rien d’autre ne l’intĂ©resse, ni le cadre, ni les roues, ni mĂŞme la lumière USB que vous aviez laissĂ© accrochĂ© sans faire exprès. L’HemoroĂŻde est omnibulĂ© par votre assise et collectionne chez lui plus de 1000 selles diffĂ©rentes. Mais pourquoi ? Les scientifiques estiment qu’il pourrait s’agir d’un vieux traumatisme mĂ©dical l’ayant contraint Ă  ne plus pouvoir s’asseoir durant des mois. Un souvenir qui le hante et qui le pousse Ă  dĂ©verser sa colère, sa tristesse et sa rage sur les gens avoisinant. Et vous dans tout cela ? Allez au boulot en danseuse n’est clairement pas ce que vous espĂ©riez. Vous arrivez les cuisses en feu, le t-shirt trempĂ© et l’envie prenante de passer la journĂ©e assis sur une chaise de bureau…

Le Wheeler

Sûrement l’un des plus tendances, on l’a souvent associé à la nouvelle mode du Bike Life. Le Wheeler décroche votre roue avant plus vite que son ombre et serpente les rues de votre ville la fourche en l’air. Un vélo à deux roues est une hérésie pour lui et il compte bien se faire réparation… Balancé vers l’arrière, il lève sa monture et sacrifie votre Mavic avant sans même demander son reste. On ne rigole pas avec le style, on ne plaisante pas avec la mode. Voilà son état d’esprit. Et vous dans tout cela et bien vous vous retrouvez sur internet à chercher une roue avant pour pouvoir repartir avec l’espoir entre temps que personne ne vous prenne la roue arrière car ce serait un double « Cheh » qui risquerait de résonner dans votre tête pendant quelques années encore.

Le Swifter

Des rumeurs ont longtemps couru sur le fait qu’il s’agirait d’un proche du Wheeler… Et bien non. Avec l’arrivĂ©e du Covid, nous avons tout simplement notĂ© une multiplication des vols de roues arrières ( sources Institut du Faux Sondages ) qui s’est très vite expliquĂ©e et justifiĂ©es par la mode du Home trainer. Les Swifters sont dĂ©s voleurs qui passent leur temps sur la plateforme Ă  rouler et Ă  se faire des cols en veux-tu en voilĂ . Ă€ force de vivre dans ce mode parallèle, ils ont perdu la notion du rĂ©el et n’acceptent plus les vĂ©los Ă  deux roues. C’est ainsi, selon un proche de Swifters, qu’ils se seraient attaquĂ©s aux vĂ©los dans la rue. Pour vous c’est encore une fois une sacrĂ©e galère mais aussi une belle opportunitĂ© ! Celle d’aller voir vos proches et de demander un Wahoo Kickr pour NoĂ«l… Attention cependant Ă  ne pas faire semblant d’avoir Ă©tĂ© volĂ© pour obtenir le graäl… On vous connait hein !

David Copperfield

“Tiens, c’est marrant, j’avais un vĂ©lo ici avant… oh bah c’est mon cadenas là”. Vous commencerez par remettre en cause votre mĂ©moire puis très rapidement la rĂ©alitĂ© viendra vous mettre les deux doigts dans les yeux. De votre vĂ©lo il ne reste plus que ce bout d’acier, accrochĂ© tristement dans le vide, n’ayant pu retenir la volontĂ© du voleur. Elle est dure la vie parfois. Ce qui me frappe le plus c’est la double rĂ©action qui va très vite s’imposer Ă  vous, entre se demander ce qu’il faut faire et s’interroger sur comment il a pu faire.
Le cadenas est correctement accrochĂ© Ă  sa place d’origine mais le vĂ©lo n’est plus lĂ , comment est-ce possible ? Dispose-t-il d’un double des clĂ©s ? D’un passe-partout pour ouvrir tous les cadenas du monde ? La rĂ©ponse n’existe pas.

Le Signataire

Tel un serial killer tout droit sorti d’une sĂ©rie Netflix, ce type de voleur est un sans coeur. Il ne fait pas que vous prendre votre monture, il vous laisse un message, un clin d’oeil qui rĂ©sonne comme un Ă©norme « Cheh ». Cette roue attachĂ©e Ă  une structure aurait pĂ» partir avec le reste, elle aurait dĂ» faire partie du lot mais non, il a dĂ©cidĂ© de la laisser lĂ , seule sur ce trottoir comme une signature Ă  son crime immonde. On imagine très bien la brigade dĂ©diĂ©e Ă  ce serial killer, qui enchaĂ®ne les photos de roues solitaires pour tenter d’Ă©tablir une connexion. Rien Ă  y faire, les crimes s’enchaĂ®nent et se ressemblent…

Le Stagiaire

Lui, c’est celui qui vous fait lĂ©gèrement sourire tout en vous poussant Ă  la haine. On pourrait se mĂ©prendre en pensant qu’il a ratĂ© son coup mais non, le fait qu’il ait uniquement pris les roues fait partie de son chemin initiatique. Le Stagiaire commence par se faire les dents sur le plus simple pour travailler son geste et assurer une rapiditĂ© dĂ©concertante. L’annĂ©e prochaine il entamera sa deuxième annĂ©e et s’attaquera au cadre jusqu’Ă  devenir un vĂ©ritable professionnel et dĂ©crochĂ© son CDI. Le monde du travail a ses codes, le monde des voleurs aussi.

Et elle est oĂą la conclusion de tout cela ?

Aujourd’hui pour ĂŞtre honnĂŞte il n’y a pas de potions miracles pour lutter contre ce flĂ©au. Ă€ l’heure oĂą la transition vers la bicyclette accĂ©lère, il serait bon de travailler sur des solutions techniques mais pas uniquement.
Il y a quelques jours nous dĂ©jeunions avec un collègues qui a eu la chance de dĂ©tecter son Brompton volĂ© sur LeBonCoin. Plus que de retrouver son vĂ©lo, il dĂ©couvre que le voleur a une dizaine d’annonces mis en ligne tranquilou-bilou sur la plateforme… Ă€ votre avis qu’elle Ă©tait la rĂ©ponse de la police ? Le voleur continue encore aujourd’hui son business Ă  la vue de tout le monde sans se soucier le moins du monde de se faire attraper. Vous me direz  » Et LeBonCoin dans tout ça? ». Très juste, la plateforme et toutes les autres qui facilite la revente des vĂ©los volĂ©s doivent prendre des mesures beaucoup plus sĂ©rieuses et radicales pour stopper cela tout en aidant les autoritĂ©s Ă  remonter les rĂ©seaux.

Je termine cette rĂ©flexion par un challenge simple : essayez de trouver un lien de contact service-client sur le site LeBonCoin, un mail ou un numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone… Rien, nada… On comprend alors Ă  quel point nos problèmes ne sont pas les leurs, qu’ils ne se font pas chier Ă  gĂ©rer les soucis des utilisateurs de la plateforme. Alors complice du voleur ou non ?

Véritable "Outdoor Enthusiast" comme ils disent si bien. 📷Photographe et passionné de micro-aventure, je découvre avec bonheur sur le tard le bikepacking et le monde du Gravel. 🚴🏻‍♂️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.