Notre vidéo pour Wilma : Bloody Queen.

Vous connaissez les valeurs des Rookies, portées sur l’inclusivité et la bienveillance. Et vous avez peut-être remarqué notre amour pour les belles images, qu’elles soient statiques ou animées.

Alors vous pouvez imaginer comme nous avons été fiers et honorés d’être contactés par Wilma pour les accompagner sur le lancement de leur dernier produit : le Bloody Queen, le tout premier cuissard menstruel.

Le brief était parfait pour nous : imaginer et produire la direction artistique et les contenus du lancement, le tout pour un produit qui facilitera à coup sûr la vie de nombreuses femmes cyclistes. Bref, faire ce qu’on aime pour une cause qui nous est chère. On ne pouvait être plus excités, alors ni une, ni deux, on s’est mis au boulot.

On a tout d’abord entamé un travail d’éducation et de recherche avec les équipes Wilma : on voulait tout comprendre et tout savoir sur le produit, tout le pourquoi du comment. Parce qu’on doit admettre qu’étant deux hommes, on ne s’était jamais vraiment penché sur le sujet des cycles menstruels des cyclistes. Et on a beaucoup appris, tant sur la conception du pad menstruel que sur des phénomènes qui nous échappent comme par exemple qu’une femme sur deux affirme arrêter le sport à cause de ses menstruations.

Une fois que tout était clair et limpide dans nos esprits, on a commencé à plancher sur le brief. Le temps presse, le timing est serré : un mois pour tout imaginer et tout produire. Une motivation de plus pour tout déchirer.

Notre défi : Réussir à montrer la particularité du cuissard, quand, d’apparence, elle n’est pas visible. 

Notre réponse : Installer un code graphique simple, fort et universel qui traduit la singularité du cuissard :une grille de calendrier, que tout le monde connaît et reconnaît en un clin d’œil, même s’il est représenté de manière figurative. Une façon sobre, limpide et imagée de transmettre le message : roulez tous les jours, même pendant vos règles, grâce au Bloody Queen.

Photos campagne : Chloé Lapeyssonnie

La vidéo

Seconde partie du brief, imaginer une vidéo qui présente le cuissard et clarifie le message : Bloody Queen accompagne toutes les cyclistes au fil des jours en selle, qu’elles aient leurs règles ou non.

Assez rapidement, on s’imagine quelque chose de très simple, très contemplatif et aspirationnel. Mais comment représenter visuellement les cycles ? Comment représenter visuellement le temps qui passe ? Comment montrer toutes les disciplines concernées par ce cuissard (les athlètes, les bikepackeuses, les messengers, les vélotafeuses, …) ? Comment combiner tous ces messages de façon claire et pertinente ?

On reste donc sur notre code graphique du calendrier, qui va se dessiner progressivement et énigmatiquement au fil d’une vidéo dans laquelle défilent les cyclistes aux pratiques et environnements variés, le tout clarifié en conclusion par une baseline dont nous ne sommes pas peu fiers : Les règles sont faites pour être ignorées.

Nous sommes hyper emballés par cette idée, et nous espérons que les amies de Wilma le seront tout autant. Ça part en storyboard pour leur présenter notre piste.

L’idée est validée, ça part en prod !
Malheureusement, vu les délais serrés, on ne va pas pouvoir filmer plusieurs cyclistes dans des environnements différents. Ce n’est pas grave, le message reste le même et garde sa clarté et son impact tout de même. Il ne nous reste plus qu’à organiser tout le tournage : trouver le lieu adéquat, aligner les plannings de tout le monde, trouver notre héroïne cycliste, et organiser toute la logistique (trouver un vélo-cargo, une camionnette, prier fort pour du beau temps, toussa, toussa). Toute les équipes sont mobilisées, et ça fait plaisir. Le tournage peut commencer : rendez-vous à l’aurore dans les champs de ma ville natale pour faire des aller-retours dans la fraîcheur matinale. Sibylle sera notre courageuse modèle, Tober sera mon chauffeur de vélo-cargo pour la suivre, je serais à l’arrière pour la filmer. Le plan principal sera un plan zéro-émission 🎉

Trois heures et un nombre incalculable d’aller-retours dans les champs plus tard, tout est dans la boîte. On a des dizaines de beaux plans dans des tenues différentes, des angles différents, en route et en gravel. Ca part en post-prod !

Trois nuits plus tard, la musique est choisie, le montage est fait, le motion-design est posé, l’étalonnage est terminé. C’est avec gratitude et fierté qu’on clique sur le bouton « publier » de tonton YouTube. On espère que le résultat vous plaira autant qu’on a aimé bosser sur ce projet.




Un grand merci aux équipes Wilma, Céline, Vicky et Aude, pour leur confiance, leur bienveillance et leur gentillesse. Un grand merci et un grand bravo à Sibylle pour ses sourires et sa patience pour ce tournage en équipe réduite. Merci à Beber et Clémence pour le prêt du vélo-cargo, sans lequel on se serait retrouvés bien emmerdés 🙏

Et enfin, merci à vous de nous lire, de nous regarder et de partager cette vidéo qui promeut un produit novateur auquel on croit fort, fort, fort, fort 💛



Du bmx au fixie, en passant par le vélo de route, le velotaff et bien sûr le gravel et le bikepacking, une seule chose m'anime : photographier et partager mes aventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.