Un Tour Divide à la force des bras

Finir l’année en découvrant ce documentaire est un peu comme ouvrir un premier paquet sous le sapin. Militant actif de l’inclusion et de la diversité dans la société, le sport et plus précisément le vélo, je ne pouvais que me réjouir de voir un film aussi bienveillant, motivant, inspirant.

Dans POWER MOVES, l’histoire c’est celle de Quinn Brett, handicapée à la suite d’un accident d’escalade sur la célèbre paroi d’El Capitan dans le Parc de Yosemite en 2017, qui se retrouve du jour au lendemain paralysée de la moitié du corps. Véritable force de la nature, la grimpeuse a embrassé la notion de « résilience » pour se lancer des objectifs sportifs hors-normes comme la Tour Divide.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette itinéraire mythique, il s’agit d’une trace qui démarre dans les Rocheuses du Canada et qui se termine à la frontière mexicaine. L’addition est vertigineuse : 4400km et plus de 45000 de D+. 🤢 Avec le cycliste Joe Foster pour l’accompagner, Quinn va nous plonger dans son aventure, dans son combat pour se surpasser et montrer que c’est possible. À travers des décors à couper le souffle, à travers des moments de grandes souffrances ou de purs bonheur, ce film documentaire est clairement un bijou qui fait vraiment du bien.

Quibn Brett ne compte d’ailleurs pas s’arrêter ici et songe déjà à une autre célèbre traversée ( Baja Divide)…

Véritable "Outdoor Enthusiast" comme ils disent si bien. 📷Photographe et passionné de micro-aventure, je découvre avec bonheur sur le tard le bikepacking et le monde du Gravel. 🚴🏻‍♂️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.