Un Tour de France en vélo cargo à la rencontre de femmes à vélo

Une cour d’école aujourd’hui, c’est encore trop souvent un terrain de foot central occupé en grande majorité par les petits garçons et des petites filles sur les côtés qui discutent….

Vous allez nous dire « ok, mais quel rapport avec le vélo ? »

Pas si éloigné que ça. Car, c’est dès la cour de récréation que les filles et les garçons déterminent leur rapport aux autres, sur l’espace public et à la place à laquelle ils pensent avoir droit. Pas étonnant donc, que passé le stade de l’enfance, on soit moins de femmes que d’hommes sur les vélos… C’est plutôt un euphémisme, et c’est frappant partout, que ce soit en ville, dans les clubs, en pro, sur les courses d’ultradistance…

Pourtant, c’est une femme qui m’a appris à faire du vélo, c’est une femme –Laël Wilcox – qui m’a donné envie de faire de l’ultra distance. Et tout au long de mon parcours avec le vélo, jusqu’à travailler aujourd’hui pour une marque de vélo, j’ai croisé énormément de femmes cyclistes inspirantes, endurantes, voyageuses….

Le projet : Un Autre Cycle

Alors, on a eu envie avec ma copine océ, de lâcher les visios, de prendre l’air, et d’aller rencontrer « en vrai » ces femmes qui utilisent le vélo comme outil. Pour plus de liberté́, d’égalité́, de mobilité́, d’émancipation… avec à la clé un documentaire pour les mettre en lumière, pour transmettre et inspirer. Pour comprendre aussi pourquoi on est si peu de nanas sur les vélos et pour proposer des solutions pour que demain on soit plus nombreuses. Ça passe par plus de femmes cyclistes sur nos écrans, mais aussi dans les instances dirigeantes des fédés et des clubs. Dans les équipes de conception des marques aussi, pour des produits adaptés à la morphologie féminine. Et au final, tout le monde en ressortira gagnant. Parce que plus de femmes sur les vélos, c’est aussi plus d’infrastructures sécurisées, des pistes cyclables plus larges, un meilleur éclairage en ville la nuit…

Bon ça, c’est la théorie. Mais pour réaliser le projet, on a aussi envie de profiter, de prendre le temps, d’en reprendre le contrôle surtout pour avancer à notre rythme. L’éloge de la lenteur toussa. Du coup pour prendre le temps, quoi de mieux qu’un vélo cargo ? Départ le 8 mai, moi en cargo, et ma copine– rookie parmi les rookies – sur un vélo normal fera son 1er voyage à vélo.

Rejoignez-nous !

Une boucle de 3000km qui part de Lille et passe par Caen, Rennes, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Nevers et Paris ! Le parcours jour après jour est disponible sur Komoot

La bonne nouvelle, c’est que si ce projet vous dit, vous êtes les bienvenu.e.s ! Venez rouler avec nous sur quelques kilomètres, une étape, plusieurs jours….

Pour ça, rendez-vous sur le groupe Facebook la Caravane Un autre Cycle et si vous voulez juste suivre nos actus, vous pouvez aller sur instagram ou sur la page Facebook

📷 : Nathan Beriot
✏️ : Kévin Faroux.

Accro au grand air et aux gens, rédactrice et "storyteller", je remplis mon temps libre d'aventures à vélo. Pour les partager, faire des ponts et mettre toujours plus de femmes (et d'hommes) au vélo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.